Fiche n°106

A Aubervilliers, l’OPH ostracise une association de locataires et la prive de salle de réunion

Présentation

Créée en 2016, l’Alliance Citoyenne d’Aubervilliers est une association de locataires de logements sociaux. Depuis Septembre 2019, elle est confrontée à des refus de salle et au silence de l’OPH d’Aubervilliers suite à des critiques concernant la régulation de charges considérées comme abusives.

Description

Depuis 2018, l’Alliance Citoyenne d’Aubervilliers, qui ne dispose pas de locaux permanents comme c’est le cas pour d’autres associations, demande régulièrement à l’OPH d’Aubervilliers de réserver une salle. Elle se retrouve souvent face à un silence des institutions ou à des refus au motif que la salle est occupée par d’autres.

3 Septembre 2019 :
Un mail est envoyé par l’association à la responsable des relations avec les locataires du cabinet du président de l’OPH d’Aubervilliers ainsi qu’au directeur de l’OPH, afin de demander un rendez-vous concernant la régulation des charges 2018, considérées comme abusives par l’association et les locataires. L’Alliance citoyenne souhaitait dans ce cadre réserver une salle afin de discuter avec les responsables de l’OPH Aubervilliers. Ce mail est resté sans réponse.

15 au 19 Septembre 2019 :
De nombreux appels sont passés au cabinet du président de l’OPH, tous sans réponse.

19 Septembre 2019 :
Un échange Facebook avec Anthony Daguet, président de l’OPH d’aubervilliers et maire adjoint du mandat municipal 2015-2020, permet un premier contact avec le cabinet le 26 Septembre.

26 Septembre 2019 :
Lors d’un échange téléphonique, Mme Bosselut, responsable des relations avec les locataires au cabinet du président de l’OPH, notifie à Fatoumata Camara, représentante des locataires au Conseil d’administration du bailleur, que la salle qu’ils souhaitent utiliser dépend de la Mairie et non de l’OPH. Après avoir demandé de réserver une autre salle, la responsable affirme qu’elle est occupée, que la personne chargée de cette salle est en vacances. Suite à l’échange téléphonique, Mme Camara vérifie l’information concernant la salle et découvre que la salle est bien gérée par l’OPH d’Aubervilliers. Elle en informe Mme Bosselut par SMS.

2 Octobre 2019 :
Au Conseil d’Administration de l’OPH, des discussions à la volée avec Mme Bosselut, Mr Laurent, Mr Daguet et M. Maritaw, directeur du patrimoine, n’ont pas permis d’apporter de réponse claire et l’Alliance Citoyenne n’a pas pu réserver de salle depuis.

Les municipales 2020 ont changé la donne dans la mesure où c’est une nouvelle équipe qui reprend la présidence de l’OPH. Affaire à suivre.

Type d'action collective sanctionnée

Organisation d’une réunion afin de faire valoir les droits des locataires notamment sur le règlement et l’utilisation des charges.

Institution responsable

  • OPH Aubervilliers

Sources

Entretien avec l’association : Yoan Pinaud - 21/01/2021

Documents :

  • Courrier électronique du 3 Septembre 2019 à l’attention d’Audrey Bosselut et Jean-Thomas Laurent.
  • Echange Facebook avec Anthony Daguet datant du 19 Septembre 2019.
  • Echange SMS avec Audrey Bosselut datant du 26 Septembre 2019.

Date