« Engagez-vous ! » qu’ils disaient…

, par Antonio Delfini

Les effets de manche sur la « démocratie participative » sont devenus un rituel du discours politique. Mais sur le terrain, pour les associations et les collectifs qui l’ouvrent un peu trop, c’est tout l’inverse : stigmatisation, coupe de subventions, voire procès et interventions policières. Dans son premier rapport, l’Observatoire des libertés associatives présente un panorama des techniques du pouvoir pour mettre au pas les oppositions qui le dérangent.

Lire la suite de l’article du mensuel CQFD sur le premier rapport de l’Observatoire des libertés associatives.