Fiche n°81

Un centre social et la Ligue de l’enseignement accusés par une élue parisienne d’être infiltrés par les Frères musulmans

Présentation du cas

Lors d’une émission de télévision à grande audience sur une chaîne d’information en continue, Frédérique Calandra, maire du XXe arrondissement de Paris, accuse un centre social et la Ligue de l’enseignement d’être infiltrés par l’organisation des Frères musulmans et de mener des actions de prosélytisme.

Description du cas

24 janvier 2020 :
Lors de l’émission « L’heure des pros », sur la chaine d’information en continue CNEWS, Frédérique Calandra, maire du XXe arrondissement de Paris déclare :

« Si je puis me permettre, Jean Baubérot, le conseiller éducation de François Mitterrand (…) a fait rentrer Tariq Ramadan, qui était le chef des Frères musulmans en France, dans la Ligue de l’enseignement, qui était le temple des instituteurs républicains. Vous avez vu le problème sur le SNU, vous avez vu le débat sur le service national universel ? Il y a des gens qui ont démissionné au sein de la Ligue de l’enseignement, ils se déchirent parce que cette association va être chargé d’encadrer le SNU et il y a des gens à l’intérieur qui font pression [contre les Frères musulmans], notamment Joel Roman, qui en est le président… (…) Chez moi [dans le XXe arrondissement de Paris], il a fallu que je tape du poing sur la table pour qu’un centre social géré par la ligue de l’enseignement n’organise pas… (…) Ils voulaient faire une exposition de photos sur la façon de joliment porter le voile. Dans un centre d’animation subventionné par la ville de Paris et géré par la Ligue de l’enseignement. »

28 janvier 2020 :
Un communiqué de presse de la Ligue de l’enseignement dénonce « des attaques calomnieuses » de la part de Frédérique Calandra :

« La Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement dénonce cette nouvelle manifestation d’intolérance religieuse allant contre la laïcité, principe d’organisation de notre vie en société. Nous condamnons la stigmatisation de nos concitoyen·nes musulman·es, et l’instrumentalisation des médias par la propagation de mensonges indignes du débat public et républicain. »

Type d'action collective sanctionnée

Organisation d’une exposition de photographies

Institution responsable

Maire du XXe arrondissement de Paris

Date