L.A. Coalition

Dans la plupart des pays de l’Union européenne, dont la France, la liberté des citoyennes et citoyens de se mobiliser pour agir est remise en cause. Certains gouvernement tentent de restreindre les libertés démocratiques et remettent en cause le droit des citoyens à s’organiser, s’exprimer, agir et aussi à contester les pouvoirs établis. L’action des sociétés civiles est sous le feu de nombreuses attaques de différentes nature : politiques, financières, judiciaires et policières et contre la capacité d’agir.

Face à cette réalité, seize fondations européennes se sont réunies, en 2018, pour lancer le programme Civitates et favoriser la formation de coalitions associatives dans plusieurs pays européens (Hongrie, Italie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, France) pour lutter contre le « rétrécissement de l’espace démocratique ». Si le phénomène est particulièrement visible dans certains pays de l’Est, comme la Hongrie ou la Pologne par exemple,

L.A. Coalition, formée en début d’année 2019, vise à démontrer qu’il existe en France aussi diverses formes de pressions sur la société civile.

Pour les membres de la coalition, la société civile, organisée et protéiforme, inclut les collectifs citoyens et militants, les associations, les syndicats, les lanceurs d’alerte, les structures de l’économie sociale et solidaire à but non lucratif et les médias citoyens qui contribuent à la vitalité de la société civile.

En limitant les capacités d’action des acteurs de la société civile qui gênent les pouvoirs établis, que ce soit par des actes de violence policière, des mesures législatives et réglementaires, ou encore des dispositions économiques et financières, ce sont les libertés démocratiques qui sont menacées parmi lesquelles la liberté d’association, d’expression, d’opinion et de conscience mais aussi la liberté de manifestation, de réunion, d’interpellation des décideurs ou encore les libertés syndicales comme le droit de grève.

L.A Coalition est composée d’une quinzaine d’associations :