L.A. Coalition

À la une

Un formulaire pour alerter sur les abus relatifs au Contrat d’engagement républicain

La Coalition pour les libertés associatives et le Mouvement Associatif lancent un système commun d’alerte et de soutien pour les associations victimes de procédures abusives dans le cadre de l’application du contrat d’engagement républicain.
La signature du contrat d’engagement républicain est obligatoire depuis le 2 janvier 2022 pour toutes les associations et les fondations qui sollicitent une subvention publique (monétaire ou en nature), un agrément public (jeunesse, sport, éducation populaire, (...)

Actualités

Associations et syndicats demandent aux nouveaux député.e.s : abrogerez-vous la loi séparatisme ?Lire la suite de «Associations et syndicats demandent aux nouveaux député.e.s : abrogerez-vous la loi séparatisme ?»

, par Benjamin Sourice

Ce lundi 18 juillet 2022, une quarantaine d’associations, de fédérations et de syndicats ont écrit un courrier collectif aux nouveaux députés pour leur demander l’abrogation de la loi séparatisme et du contrat d’engagement républicain.
Un courrier à retrouver dans notre rubrique "Loi séparatisme et (...)

Les pratiques d’autodéfense juridique et numérique : une nouvelle base de données pleine de ressources !Lire la suite de «Les pratiques d’autodéfense juridique et numérique : une nouvelle base de données pleine de ressources !»

Des bénévoles liés à des associations de défense des libertés, membres de La Coalition pour les libertés associatives, ont fait le constat collectif que les ressources existantes et pertinentes en matière d’autodéfense juridique et numérique étaient nombreuses, mais aussi dispersées.
Ce constat a abouti (...)

Observatoire des libertés associatives

Dernier cas de l'observatoire

Fiche n°127
Suite à un débat houleux avec des jeunes, la secrétaire d’Etat en charge de la jeunesse et de l’engagement demande une inspection des associations organisatrices et un réexamens de leurs agrémentsLire la suite de «Suite à un débat houleux avec des jeunes, la secrétaire d’Etat en charge de la jeunesse et de l’engagement demande une inspection des associations organisatrices et un réexamens de leurs agréments»

La Boite sans projet (BSP) est une association d’éducation populaire basée à Amiens depuis 2012 dont l’objet est « d’accompagner par la formation et le travail social des groupes sociaux opprimés et leurs allié.e.s. » La Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF) rassemble plus de 1200 centres sociaux en France. Elle vise notamment à « renforcer le pouvoir d’agir des habitants, pour construire une société plus juste et démocratique ». Les deux structures ont organisés en octobre 2020 un temps d’échange entre des jeunes de quartiers populaires et des personnalités publiques dont la Secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement. Suite à cet échange houleux, la secrétaire d’État saisie l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche pour la mise en place d’un rapport d’inspection ; et a réexaminé certains des agréments de ces structures.